Sœur(s), par Philippe Aigrain

Sœur(s), premier roman de Philippe Aigrain (éditions publie.net, 2020), est un bien drôle de livre, et je dis drôle avec le sens de singulier, d’étrange et de surprenant. En effet, ce texte intrigue, à la fois par sa polyphonie très bien ficelée, et l’histoire qu’il déploie sous les signes de l’intertextualité, du mystère et de […]

Pour David Collin

J’apprends ce soir la mort de mon ami David Collin, que je connais depuis bientôt dix ans. Je relis nos lettres… Il était si cultivé, modeste, sensible et attentionné. Je suis très triste. Surtout que demain, le 1er octobre 2020, cela fera trois ans que notre ami commun Philippe Rahmy sera mort, en Suisse également. […]

Perfume : Poems and Word Sonnets, par Seymour Mayne

Pour avoir traduit deux livres de Seymour Mayne, je ne puis que confirmer que son dernier en date, Perfume : Poems and Word Sonnets (à paraître aux éditions Ronald P. Frye & Co., été 2020), perpétue ce que j’admire dans son travail : profondeur, élégance, gravité teintée d’ironie, résonance biblique, grande attention portée aux détails, à la […]

S’amuïr, suivi de Résister aux mêmes, par Jean Gabriel Cosculluela

Cela fait plusieurs mois pour ne pas dire plusieurs saisons que je tourne autour de ce livre tout à fait singulier de Jean Gabriel Cosculluela, S’amuïr suivi de Résister aux mêmes (éditions La passe du vent, 2019. Préface de Jean-Michel Maulpoix. Gravures de Gisèle Celan-Lestrange), sans savoir comment m’en emparer, me sentant à vrai dire […]

Et je suis sur la terre, par Sabine Dewulf

« Plus d’une nuit ce rêve » sont les mots qui ouvrent Et je suis sur la terre, de Sabine Dewulf (éditions L’herbe qui tremble, 2020) : rêve récurrent, ou rêve contenant toutes les nuits ? Où allons-nous quand nous sommes emportés par le sommeil, nuit après nuit ? Vers quels lieux revenons-nous sans cesse en les reconnaissant tout en […]

Géographie, par Anne-Sophie Barreau

Avec Géographie (éditions Jean-Claude Lattès, 2019), Anne-Sophie Barreau nous livre une fiction aussi déroutante que l’était MacGuffin (éditions publie.net, 2014), que j’avais beaucoup aimé. Au contraire du texte de MacGuffin, qui se déployait à partir de photographies, celui de Géographie n’a de cesse de rappeler que sa narratrice, qui consigne dans un journal intime tenu […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut