Avec vous ce jour-là : lettre au poète Allen Ginsberg

Avec vous ce jour-là : lettre au poète Allen Ginsberg Essai épistolaire éditions Maelstrom, 2016 Ce livre est une lettre que Sabine Huynh écrit en 2014 au grand poète américain Allen Ginsberg, vingt-et-un ans après l’avoir rencontré. Elle relate leur rencontre fortuite de 1993 et remercie le fils spirituel de Whitman pour ses poèmes, tout […]

Kvar lo

Kvar lo Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Caroline François-Rubino Postface de Philippe Rahmy éditions Æncrages & Co, 2016     Nous sommes détenteurs d’un héritage. La naissance, que nous ne sommes capables d’appréhender qu’en terme d’opposition, nous restitue une réalité troisième, irréductible aux modèles binaires. Comme la mère sent vivre l’enfant qu’elle porte, un […]

Tu amarres les vagues

Tu amarres les vagues Poèmes de Sabine Huynh Photographies de Louise Imagine éditions Jacques Flament, 2016   « Tu amarres les vagues est un livre qui se lit doucement. Si seulement on accepte son invitation et si on y pense un moment, la douceur est une des choses les plus précieuses de ce monde. Il y […]

La sirène à la poubelle

    La sirène à la poubelle Journal de Tel Aviv, Israël, tenu de juillet à novembre 2014. éditions E-fractions, coll. FUGIT XXI, 2016 (avec des photographies de Sabine Huynh)   Sirène à six heures du matin. Ça continue. Dans ma tête les bruits, présents et passés, réels et imaginés, se confondent. Explosions, pluie. Pourtant […]

La mer et l’enfant

La mer et l’enfant roman éditions Galaade, 2013   « Certains livres happent et avalent leurs lecteurs, d’autres leur sautent à la figure, dans tous les cas ce sont des livres dangereux, qui laissent un sillon brûlant dans la mémoire. La Mer et l’enfant est de ceux-là. Quand on l’a commencé, on ne le lâche […]

Les colibris à reculons

  Les colibris à reculons Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Christine Delbecq éditions Voix d’encre, 2013   « Ces poèmes peuvent se lire comme une topologie de l’exil, dans le sillage des drôles d’oiseaux qui les traversent : pies silencieuses, oiseaux oniriques, effarés, grèbes errants, hérons cendrés hébétés, corbeaux orchestrant l’aube, fous pélagiques hurleurs, oiseaux […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut