Dans le tournant / Into the Turning

Dans le tournant – Poésie du rien plein / Into the Turning – Poetry Empty and Full Poèmes d’Amy Hollowell et de Sabine Huynh. Livre bilingue français et anglais américain écrit durant une résidence d’écriture à la Factorie / Maison de Poésie en Normandie (avril 2019), autour des notions de bouddhisme et de « zen » telles qu’Amy […]

Parler peau

Parler peau Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Philippe Agostini Exergue de Philippe Rahmy éditions Æncrages & Co, collection Voix-de-Chants. À paraître en 2019   « Nous avons des corps fragiles parce qu’immensément généreux, soutenus par un cœur immensément généreux, et c’est aussi cela qui nous rend forts, ce don total de nous ! » « Rien, hormis la […]

Kvar lo

Kvar lo Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Caroline François-Rubino Postface de Philippe Rahmy éditions Æncrages & Co, collection Écri(peind)re, 2016     Nous sommes détenteurs d’un héritage. La naissance, que nous ne sommes capables d’appréhender qu’en terme d’opposition, nous restitue une réalité troisième, irréductible aux modèles binaires. Comme la mère sent vivre l’enfant qu’elle […]

Connivences 2 – La vie au-delà

Connivences 2  (Sabine Huynh, Sabine Péglion et Robert Lobet) La vie au-delà : poème de Sabine Huynh, au sein du volume bilingue français-anglais Connivences 2, précédé du poème Le mur, de Sabine Péglion, et du texte de présentation La rencontre des Sabine (Sabine Péglion). Traduction anglaise des trois textes : Sabine Huynh. Dessins de Robert […]

Tu amarres les vagues

Tu amarres les vagues Poèmes de Sabine Huynh Photographies de Louise Imagine éditions Jacques Flament, 2016   « Tu amarres les vagues est un livre qui se lit doucement. Si seulement on accepte son invitation et si on y pense un moment, la douceur est une des choses les plus précieuses de ce monde. Il y […]

Les colibris à reculons

  Les colibris à reculons Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Christine Delbecq éditions Voix d’encre, 2013   « Ces poèmes peuvent se lire comme une topologie de l’exil, dans le sillage des drôles d’oiseaux qui les traversent : pies silencieuses, oiseaux oniriques, effarés, grèbes errants, hérons cendrés hébétés, corbeaux orchestrant l’aube, fous pélagiques hurleurs, oiseaux […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut