Photo © Sabine Huynh, Hanoi, Vietnam, 2005

I want to be of service to poetry because I think a life spent in humble, joyful service to that which you love best is a life really well lived. (Kaveh Akbar, in a Paris Review interview)

(English follows French)

Sabine Huynh est une poète, écrivaine et traductrice littéraire française née à Saïgon et basée à Tel Aviv. Elle détient un doctorat en linguistique de l’université hébraïque de Jérusalem et est l’autrice d’une douzaine de livres (poésie, roman, nouvelles, essai, journal) et d’une vingtaine de traductions, dont l’œuvre poétique d’Anne Sexton, et République sourde, d’Ilya Kaminsky, qui lui a valu le Prix Alain Bosquet de poésie.

Ses recueils de poèmes comprennent Kvar lo (postface de Philippe Rahmy), qui a remporté en 2017 le Prix du CoPo, décerné par la Factorie/Maison de poésie-Normandie, et Dans le tournant/Into the Turning, un ouvrage bilingue français-anglais (co-auteur : Amy Hollowell). Son premier roman, La Mer et l’enfant, s’est retrouvé dans la sélection finale du Prix Emmanuel-Roblès du premier roman 2014 et du Prix du Festival du Premier Roman de Chambéry 2013. Son deuxième roman, Elvis à la radio, a reçu le Prix Jean-Jacques Rousseau de l’autobiographie 2023, et le Prix de la littérature de l’exil « Des racines et des mots » 2023.

La traduction anglaise de Parler peau, Speaking Skin, de Charlotte Mandell, est à paraître chez Black Square Editions (New York).

Récipiendaire du Prix européen du jeune talent littéraire francophone Calliope 2015 (décerné par le Cénacle Européen francophone : anciennement association Léopold Sédar-Senghor), Sabine Huynh vit à Tel Aviv, en Israël. Tout son travail fleurit sous l’égide de l’exil, qui sépare le langage et les choses. (« L’exil est la seule condition et le seul lieu où l’on peut gagner un semblant de paix ou de perspective », Nicholas Lezard, 2016, The Guardian.)

Elle édite depuis mars 2019 avec l’écrivain israélien Haggaï Linik la très discrète micro-revue de traduction littéraire bilingue français-hébreu Peham, qu’ils ont créée ensemble, et qui depuis 2023 est aussi une micro-maison d’édition très discrète. Elle aime travailler en collaboration avec des peintres et des photographes. Elle est membre de la Société des Gens De Lettres (SGDL), de l’Association des Traducteurs Littéraires de France (ATLF) et de l’Association pour la promotion de la traduction littéraire (ATLAS).

Cliquez ici pour une bio un peu plus détaillée.

Prix, bourses et résidences :

  • Sélection finale du Prix du Festival du Premier Roman de Chambéry 2013 et du Prix Emmanuel-Roblès du premier roman 2014 pour La mer et l’enfant (roman).
  • Prix européen du jeune talent littéraire francophone Calliope 2015 (décerné par le Cénacle Européen francophone : anciennement association Léopold Sédar-Senghor).
  • Prix du CoPo 2017, décerné par la Factorie/Maison de poésie-Normandie, pour Kvar lo (recueil de poèmes).
  • Résidence d’écriture et de traduction à la Factorie / Maison de Poésie de Normandie (avril 2019) pour l’écriture de Dans le tournant/Into the Turning (avec Amy Hollowell).
  • Bourse de traduction littéraire du CNL obtenue en novembre 2021 pour traduire Transformations d’Anne Sexton.
  • Prix International d’Œuvre Poétique Originale de l’Académie Claudine de Tencin 2022 pour la traduction de Tu vis ou tu meurs – Œuvres poétiques (1960-1969) d’Anne Sexton.
  • Prix Alain Bosquet de poésie 2022 pour la traduction de République sourde/Deaf Republic d’Ilya Kaminsky.
  • Prix Jean-Jacques Rousseau de l’autobiographie 2023 pour Elvis à la radio (roman).
  • Prix de la littérature de l’exil « Des racines et des mots » 2023 pour Elvis à la radio (roman).
  • Sélection finale du Grand Prix Asie des écrivains de langue française 2024 pour Elvis à la radio (roman).

Dernières parutions en date :

  • Elvis à la radio : roman hybride/récit littéraire mâtiné de fiction. Parution : octobre 2022, éditions Maurice Nadeau, collection « À Vif »
  • Loin du rivage : poèmes (éditions de la Margeride, septembre 2022)
  • Parler peau : poèmes (éditions Æncrages & Co, novembre 2019)
  • Pour les traductions, voir cette page.

Quelques-unes des traductions en cours :

  • The Book of Folly, The Death Notebooks, & The Awful Rowing Toward God : trois recueils de poèmes d’Anne Sexton. Pour les éditions des femmes-Antoinette Fouque.
  • Dart, Alice Oswald. Poèmes. Pour les éditions L’Arbre de Diane.
  • The Carrying, Ada Limón. Poèmes. Pour les éditions Globe.
  • Standing in the Forest of Being Alive, Katie Farris. Poèmes.
  • Revolutionary Letters, Diane di Prima. Poèmes.
  • La saveur de l’autre, Clara Burghelea. Poèmes.

Traductions parues récemment/à paraître :

  • Transformations, Anne Sexton. Poèmes. Éditions Des Femmes-Antoinette Fouque, mai 2023.
  • frank: sonnets, Diane Seuss. Poèmes. Le Castor Astral, février 2024.
  • Standing in the Forest of Being Alive, Katie Farris. Poèmes. Black Herald Press, 2024.

Chantiers personnels actuels :

J’écris parce que nous avons vécu ensemble

Georges Perec, W ou le souvenir d’enfance (Denoël, 1975)

Les tableaux, les écrits ne se font pas en toute clarté. Et toujours les mots manquent pour le dire, toujours.

Marguerite Duras, La Vie matérielle (P.O.L., 1987)

L’étrange étranger […] se libère, vaille que vaille, de la cangue de l’identité en s’arrangeant d’une position précaire, où il est toujours en porte-à-faux. […] Commence alors un voyage au bout de l’immémorial avec, en guise de boussole affolée, la langue à régénérer.

Linda Lê, Au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau (Christian Bourgois, 2009)

Saigon-born and Tel Aviv-based French poet, writer and literary translator Sabine Huynh holds a Ph.D. in Linguistics from the Hebrew University of Jerusalem and is the author of a dozen books (poetry, novel, short stories, essay, diary), and of many translations. Her translation of Ilya Kaminsky’s Deaf Republic won the 2022 Alain Bosquet poetry award. She is currently translating Anne Sexton’s poetry for the feminist publisher éditions des femmes-Antoinette Fouque.

Her poetry collections include Kvar lo, which won France’s 2017 CoPo Poetry Prize, and Dans le tournant/Into the Turning, a bilingual English-French book (co-author: Amy Hollowell). Her first novel, La Mer et l’enfant, was a finalist for the 2013 Chambery’s First Novel Festival Award, and for the 2014 Emmanuel-Roblès Award. Her second novel, Elvis à la radio, won the 2023 Jean-Jacques Rousseau award, and the 2023 Des racines et des mots Prize for Exile Literature.

Her poetry book Speaking Skin (Parler peau) translated by Charlotte Mandell, is forthcoming with Black Square Editions.

Winner of the 2015 European Calliope literary prize (awarded to promising young Francophone authors by the Cénacle Européen francophone, which used to be the Association Léopold Sédar-Senghor), Sabine Huynh lives in Tel Aviv, Israel. All her work has bloomed under the aegis of exile, which separates language from things. (« The condition of exile is the only place from which one can achieve peace or perspective, » Nicholas Lezard, 2016, The Guardian.)

She has been the editor of the very discreet bilingual French-Hebrew literary translation magazine Peham since March 2019 with Israeli writer Haggai Linik (co-founder). In 2023, Peham became a tiny and very discreet publishing house. She enjoys working with painters and photographers. She is a member of the ATLF (French Literary Translators’ Association), the SGDL (French Society of Authors), and the ATLAS (Association for the Promotion of Literary Translation).

Click here for a slightly more detailed bio.

Literary awards, grants and writing residencies:

  • Sabine Huynh’s novel La mer et l’enfant (« the sea and the child ») was a finalist for the 2013 Chambery’s First Novel Festival Award, and for the 2014 Emmanuel-Roblès Award.
  • Sabine Huynh won the 2015 European Calliope literary prize (awarded to promising young Francophone authors by the Cénacle Européen francophone, which used to be the Association Léopold Sédar-Senghor).
  • Sabine Huynh’s poetry collection Kvar lo won France’s 2017 CoPo Poetry Prize.
  • Sabine Huynh won a writing residency at the Factorie / Maison de Poésie de Normandie to write Into the Turning (with Amy Hollowell, April 2019).
  • Sabine Huynh won a French National Book Center literary translation grant in November 2021 for the translation of Transformations by Anne Sexton.
  • Sabine Huynh won the 2022 International Prize for Original Poetic Works of the Claudine de Tencin Academy for her translation of To Bedlam and Part Way Back (1960), All My Pretty Ones (1962), Live or Die (1966) and Love Poems (1969) by Anne Sexton.
  • Sabine Huynh’s translation of Deaf Republic by Ilya Kaminsky won the 2022 Alain Bosquet Poetry Prize.
  • Sabine Huynh’s hybrid novel Elvis à la radio won the 2023 Jean-Jacques Rousseau Prize for Autobiography.
  • Sabine Huynh’s hybrid novel Elvis à la radio won the 2023 Des racines et des mots Prize for Exile Literature.
  • Sabine Huynh’s hybrid novel Elvis à la radio was a finalist for the 2024 Great Literary Prize for Asian Literature in French.

Latest publications:

Elvis à la radio / « Elvis on the Radio« : hybrid genre-book, hybrid of memoir, autofiction, fiction, literary nonfiction and essay. Original language: French. October 2022. Editions Maurice Nadeau (Paris, France)

Loin du rivage (« Far from the Shore »): poems. Original language: French (Editions de la Margeride, Nîmes, France. September 2022)

Parler peau (« to speak skin »): poems. Original language: French (Æncrages & Co, France. November 2019)

Regarding translations, go to this page.

Translation works in progress:

  • The Book of Folly, The Death Notebooks, & The Awful Rowing Toward God, by Anne Sexton. 3 poetry collections. For Des femmes-Antoinette Fouque press.
  • The Carrying, by Ada Limón. Poems. For Globe press.
  • Dart, by Alice Oswald. Poems. For L’Arbre de Diane press.
  • Offrir des poèmes d’amour à un monde en flammes (« To Offer Poems of Love to a Burning World »), by Katie Farris. Poems.
  • The Flavor of the Other, by Clara Burghelea. Poems.
  • Revolutionary Letters, by Diane di Prima. Poems.

Translated books due out soon:

  • Transformations, by Anne Sexton. Poems. Editions Des Femmes-Antoinette Fouque. May 2023.
  • frank: sonnets, by Diane Seuss. Poems. Le Castrol Astral. Feb. 2024.
  • Standing in the Forest of Being Alive, Katie Farris. Poems. Black Herald Press, 2024.

Personal works in progress:

  • Setting Sail – 60 Sonnets for the Boat People: bilingual French-English poetry collection. American English translation by Amy Hollowell. Due out in May 2024 with Editions Bruno Doucey.
  • Herbyers (« Herbarya »): poetry collection. For Backland Editions (Paris, France). Due out in April 2024.
  • Samedi noir (« Black Saturday »): a novel. For Maurice Nadeau editions.

I write because we lived together

Georges Perec, W, or the Memory of Childhood.

Words always fail to say it, always.

Marguerite Duras, Material Life.

The strange stranger […] frees himself from the cangue of identity by making do with a precarious position, where he is always at odds. […] Then begins a journey to the end of the immemorial with, serving as a distressed compass, the language to be regenerated.

Linda Lê, Go into the unknown and bring back the unknown

In absentia

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut