presque dire

Tel Aviv / ville infirme / corps infini

Bienvenue / Welcome
PROSES ET POÈMES / Prose & Poetry
Lectures marquantes / Noteworthy readings
WEBÉcriture
Avec vous ce jour-là / Lettre au poète Allen Ginsberg (éd. papier)
Kvar lo
Tu amarres les vagues
La sirène à la poubelle
Avec vous de jour-là / Lettre au poète Allen Ginsberg (éd. numérique)
Tel Aviv / ville infirme / corps infini
Ville infirme, corps infini
Les colibris à reculons
En taxi dans Jérusalem
La mer et l'enfant
La migration des papillons
pas d'ici, pas d'ailleurs
TRADUCTION/TRANSLATION
#ChantierORLANDO
ATELIERS d'écri(lec)ture / Creative Writ/Read-ing Workshops
RENCONTRES / READINGS & FESTIVALS
Ailleurs
BIO
Poèmes aimés / Loved poems
Contact

★ I am fundamentally a Jewish writer. But I am a Jewish writer in the sense of writing forever about the ache to have a home, and then having one, aching to go away thinking that this is not the real one. (Amos Oz)

★ Tel Aviv poems are often rough, jagged, less attached to a tradition - literary or otherwise. (Karen Alkalay-Gut)

LIVRE D'ARTISTE

ARTIST'S BOOK



Tel Aviv / ville infirme / corps infini  תל אביב: עיר נכה, גוף אין קץ   [Tel Aviv: ir nekha, guf ein ketz]

(“Tel Aviv: crippled city, infinite body”)

Artist’s book, by André Jolivet and Sabine Huynh.

15 poems by Tel Aviv based poet and writer Sabine Huynh, in French, with Hebrew translation by Sabine Huynh and Hillel Halkin.

10 paintings by French artist André Jolivet, acrylic and walnut stain on embossed 300 gr. Hahnemülhe paper. Cover: 350 gr. Incisioni paper.

30 x 20 cm, 60 pages, contained in a handsome case made by studio Atelier Jeanne Frère (Nantes, France).

Published by Voltije Editions in a limited edition, Plougonven, France, April 2014. 10 copies signed by the painter and the poet, with 10 original paintings in each. Price: 970 Euros (with case), 900 Euros (without case).


Tel Aviv / ville infirme / corps infini   תל אביב: עיר נכה, גוף אין קץ  [Tel Aviv: ir nekha, guf ein ketz]

Livre d’artiste, par André Jolivet et Sabine Huynh.

15 poèmes de Sabine Huynh, poète et écrivain vivant à Tel Aviv. Poèmes en français, avec une traduction en hébreu de Sabine Huynh et Hillel Halkin.

10 peintures de l’artiste français André Jolivet, acrylique et brou de noix sur papier Hahnemülhe gaufré de 300 gr. paper. Couverture : papier Incisioni de 350 gr.

30 x 20 cm, 60 pages, présenté dans un élégant coffret réalisé par l’Atelier Jeanne Frère (Nantes, France).

Publié par Voltije Editions, édition limitée, Plougonven, France, avril 2014. 10 exemplaires signés par le peintre et la poète, avec 10 peintures originales pour chaque. Prix: 970 Euros (avec coffret), 900 Euros (sans coffret).


(extraits)

 

6.

Blanche comme ces maisons sur le sable lézardées par des histoires de survivance / à l’origine d’un corps-jardin

 

incontrôlable elle oscille entre prose et autre chose / poésie peut-être / peut-être pas

autre chose aussi / les mutations lumineuses d’une chair indécente / fiévreuse dans son impossibilité à dire / à ombrer

 

//

 

7.

Ombrer n’est pas habiller / habiller comme on démange / défigure / échevèle / enchevêtre / peine

à se dépêtrer des peurs jusqu’à ne pouvoir signer sur l’enveloppe lépreuse

 

se débattre dans son effritement / avec cette infirmité / là

 

//

 

8.

Là n’est pas là / là n’est pas ici / sous les pieds autour de soi / dans ces attraits périssables

à tous les coins d’artères une chaleur intense débordant de promesses

 

sublimation de la peau mauvaise / des rêves réprouvés jonchant ses allées altérées

où chacun de mes mots se déhanche

 

rien ne ressemble aux organes souffrants de cette ville / elle est encore sauvage / autre chose

 

6.
 
לְבָנָה כְּמוֹ הַבָּתִים עַל הַחוֹלוֹת, סְדוּקִים מִסִפוּרֵי הַנִּצוֹלִים,
 שֶׁמְקוֹרָם בּגַן הַגּוּף.
 
 לְלֹא שְׁלִיטָה הִיא מִתְנוֹעַעַת בֵּין פְּרוֹזָה לְמַשֶּׁהוּ אַחֵר,
 אוּלַי שִׁירָה,
 וְשֶׁמָא לֹא,
 וְגַם דָּבָר נוֹסָף,
 הַתְמוּרוֹת הַבּוֹהֲקוֹת שֶׁל עֶריָתוֹ שֶׁל הַבָּשָׂר,
 קוֹדֵחַ-לֹא-מַצְלִיחַ לְהַגִּיד,
 אוֹ לְהָצֵל.
 
7.
  
לְהָצֵל אֵינֶנוּ לְהַלְבִּישׁ,
   אֵינֹו לִגְרֹם גֵּרוּד,
  לְהַשְׁחִית,
  לִפְרֹעַ אוֹ לִסְתֹּר,
  לְהֵחָלֵץ בְּקֹשִי מִפְּחָדִים בְּלִי חֲתִימָה עַל מַעֲטֶפֶת הַצָּרַעַת,
 
 לְהֵאָבֵק בַּמִּתְפּוֹרֵר,
 בַּנֵּכוּת הָהִיא,
 שָׁם.
 
8.
 
שָׁם זֶה לֹא שָׁם. 
שָׁם זֶה לֹא פֹּה.
לְרַגְלֵי הַכֹּל סְבִיבֵנו, 
לְאוֹר הַקֶּסֶם הַנָּמוֹג,  
בְּכָל פִּנוֹת עוֹרְקֵי הַגּוּף
עוֹלֶה חֹם יוֹקְדָנִי עַל גְּדוֹת הָהַבְטָחוֹת, 
 
עִדּוּנוֹ שֶׁל נֶגַע הַבָּשָׂר, 
שֶׁל חֲלוֹמוֹת שֶׁנִנְזְפוּ וְהֻשְלְכוּ בַהֲריסוֹת שֶׁל סִמְטָאוֹת
אֲשֶר בָּהֶן נוֹקְעוֹת כָּל מִלּוֹתַי. 
עִיר זוֹ, שֶׁאֵין דּוֹמֶה לְאֵיבָרֶיהָ הַסּוֹבְלִים, 
פִּרְאִית עֲדַיִן,
דָּבָר אַחֵר.
 

 


 

Interested in acquiring a copy of this artist's book? Please get in touch. Thanks!

Intéressés par l'acquisition de ce livre d'artiste ? Prière de nous contacter. Merci !

Une nouvelle version du texte en français a été publiée à l'automne 2014 par les éditions La Porte, sous le titre de Ville infirme, corps infini.
 
 
 
Autres livres d'artiste de Sabine Huynh avec... 
 
Christine Delbecq : Les colibris à reculons (éditions Voix d'encre)
 
André Jolivet : Scilly - Écrire au bord (Voltije éditions, coll. "îles")
 
André Jolivet : À la langueur (Voltije éditions, coll. "Eros")
 
André Jolivet : Mon père était limonadier (Voltije éditions, "Lyon")
 
Caroline François-Rubino : Qu'est-ce qui meurt dans cette main ? (en hommage à Quelque chose noir, de Jacques Roubaud, pour Daniel Leuwers)
 
Philippe Agostini : Gouaches pour Sylvia Plath 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
Je suis condamnée à écrire pour presque dire.
I am doomed to write and never quite say it.

 
Copyright © Sabine Huynh 2011-2016
Sauf indication contraitre, textes et photographies © Sabine Huynh