La sirène à la poubelle

    La sirène à la poubelle Journal de Tel Aviv, Israël, tenu de juillet à novembre 2014. éditions E-fractions, coll. FUGIT XXI, 2016 (avec des photographies de Sabine Huynh)   Sirène à six heures du matin. Ça continue. Dans ma tête les bruits, présents et passés, réels et imaginés, se confondent. Explosions, pluie. Pourtant […]

La mer et l’enfant

La mer et l’enfant roman Editions Galaade, 2013 N.B. : Les éditions Galaade ont été mises en liquidation judiciaire en 2017. Sabine Huynh a donc récupéré tous ses droits sur ce titre et rêve de le voir publié ailleurs. The publishing house Galaade went out of business in 2017. All the rights have therefore been […]

Les colibris à reculons

Les colibris à reculons Poèmes de Sabine Huynh Illustrations de Christine Delbecq éditions Voix d’encre, 2013 « Ces poèmes peuvent se lire comme une topologie de l’exil, dans le sillage des drôles d’oiseaux qui les traversent : pies silencieuses, oiseaux oniriques, effarés, grèbes errants, hérons cendrés hébétés, corbeaux orchestrant l’aube, fous pélagiques hurleurs, oiseaux aux œufs […]

Tel Aviv / ville infirme / corps infini

Tel Aviv / ville infirme / corps infini תל אביב: עיר נכה, גוף אין קץ [Tel Aviv: ir nekha, guf ein ketz] Poèmes de Sabine Huynh Peintures d’André Jolivet Livre bilingue français-hébreu (traduction : Hillel Halkin), publié par Voltije Editions, édition limitée, Plougonven, France, avril 2014. 10 exemplaires signés par le peintre et la poète, […]

En taxi dans Jérusalem

En taxi dans Jérusalem Textes de Sabine Huynh Photographies de Anne Collongues éditions publie.net, coll. Horizons, 2013     Absurde, lassant, généreux, concupiscent ou juste curieux : les chauffeurs de taxi, à Jérusalem, sont tous différents mais ici reliés par une passagère. Cette passagère discrète, Sabine Huynh, ne se retient pourtant pas de noter les […]

Ville infirme, corps infini

Recueil de la collection « Poésie en voyage », paru aux éditions La Porte, 2014 (livret cousu main, 32 pages, tiré à deux cents exemplaires). Extrait : Trébucher n’est pas écrire écrire n’est pas découvrir écrire en regardant la face interne de son effondrement écrire pour libérer le ciel qui se trouve dans chacun de ses fragments […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut